Aujourd’hui, rendez-vous dans une maternité pour découvrir les tendres premiers souvenirs d’Ava et ses parents.

Sa maman, Patricia, nous en dit plus :

La rencontre :

“Il y a 11 ans, j’ai appelé une amie pour savoir ce qu’elle faisait pendant le week-end. Elle me répond : « je suis en week-end chez un ami, viens nous rejoindre ! »

Deux heures plus tard, j’ai débarqué chez lui sans même le connaître, et sans qu’il sache que j’avais été invitée !”

La décision de devenir une famille :

“Nous nous sommes mariés assez jeunes, mais avons longuement attendu avant de devenir parents.

Nous avions d’abord envie de profiter, puis la nature a voulu faire un peu de résistance.

Notre fils était notre petit miracle, notre fille est notre petite surprise. Nous souhaitions un deuxième enfant, mais alors que je venais de faire une fausse couche, je ne m’attendais pas à retomber enceinte aussi vite après.”

L’annonce de la grossesse :

“C’est notre fils qui nous a annoncé la grossesse. Déjà avant la fausse couche, il avait deviné qu’il « y a un bébé dans le ventre ». Puis je l’ai perdu, et quelques semaines après, il me regarde droit dans les yeux et me dis « maman, il y a un bébé dans le ventre ». Mais non, je lui réponds, pensant qu’il fait référence au bébé perdu.

Il insiste « il y a un bébé dans le ventre » 10 jours après, j’apprends que je suis enceinte de sa petite sœur. Mais cette fois, nous avons attendu les 3 mois pour le lui confirmer… sans surprise.

Pour Robin, j’avais vécu une césarienne d’urgence. Un accouchement, qui m’avait touché bien plus que je n’aurais pensé. Je ne voulais pas revivre cette épreuve, et les médecins m’annonçant encore un gros bébé, nous avons tous préféré prendre les devants, et programmer une césarienne.

Cette fois-ci, j’ai pu être actrice de mon accouchement : en choisissant une césarienne moins traumatique, la césarienne extrapéritonéale, j’ai profité de chaque instant, notamment de ce premier peau à peau qui m’avait tant manqué pour mon fils. Un moment magique <3”

Les conseils :

“Je crois qu’aucun accouchement ne se passe comme on l’aurait souhaité.

L’essentiel c’est d’être à l’aise avec ses choix, et relativiser en se disant que les choix médicaux sont toujours faits pour préserver la santé de tous.

Enfin, pour ma première grossesse, on m’avait beaucoup préparé à l’accouchement, mais personne ne m’avait préparé à l’après : quand on se retrouve seule avec ce petit être qu’on ne connaît pas encore.

On a 10000 questions à la minute, mais bien souvent on est à la maison isolée. J’aurais aimé que mes amies m’en parlent plus et être plus entourée.

Alors si vous le pouvez, sortez, faites de nouvelles rencontres, et des activités avec bébé, ne restez pas isolée !”

La séance :

“Après la naissance de mon premier enfant, une photographe d’agence était venue me voir à la maternité. Elle s’était invitée dans ma chambre d’elle-même ; sans me demander la permission. J’avais déjà vu le résultat de ces photos, et celui-ci ne me convenait pas.

A l’époque, j’avais déjà pris rendez-vous avec notre photographe de famille pour une séance en famille à la maison. Pour ma fille, quand j’ai vu qu’Agnès proposait ce genre de séances, j’ai sauté sur l’occasion : je savais qu’elle ne nous ferait pas faire de poses « cucul », et que la qualité serait au rendez-vous.

Et aujourd’hui, quel bonheur de revoir ces photos des premiers jours de ma petite puce à la maternité !”

Merci à l’heureuse famille et à Agnès Colombo pour cet adorable partage ♡

Photographies : Agnès Colombo

Vous avez une jolie séance de photo de bébé, famille ou enfant à nous proposer ? N’hésitez pas à nous contacter et partagez avec nous vos plus beaux souvenirs : contact@monbebecheri.com

Laisser un merveilleux commentaire





Il n'y a pas encore de commentaires, laissez-en un!

f8f19cf40040b3d9580e179b1325144cyyyy