J’ai eu envie de réaliser cet article pour vous aider à vous alimenter correctement en attendant bébé ! En effet lors d’une grossesse, le corps change physiquement bien entendu, mais il a aussi de nouveaux besoins alimentaires.

L’idéal étant de faire le plein de ces vitamines et minéraux essentiels avant la conception si celle-ci est envisagée à un moment précis. Et bien sûr si la surprise est totale il suffira de s’alimenter au mieux et au plus vite dès que l’on aura connaissance du petit être qui grandit.

Alors bien entendu, il existe une multitude de compléments alimentaires qui peuvent vous apporter tous les éléments dont je vais vous parler, mais mon objectif serait plutôt de vous orienter sur des aliments naturels qui renferment tout ce dont vous avez besoin. À l’heure où tout le monde prône une alimentation saine et naturelle, je vais vous dresser la liste des petites choses qui pourront vous aider !

Les cinq essentiels sont le fer, l’iode, le calcium, la vitamine D et la vitamine B9, mais d’autres apportent aussi un bien-être certain et je vous en parlerai ensuite.

Alimentation enceinte

Le Fer :

Les besoins en fer sont plus importants pour la future maman que pour le futur bébé, en effet, un manque de fer entraînera une grosse fatigue, et la rendra plus vulnérable aux microbes et bactéries puisque les défenses immunitaires en seront affectées. Le fer se trouve essentiellement dans les abats ou les coquillages, tels que les huîtres ou les palourdes. Alors bien sûr, il n’est pas donné à tout le monde de manger ce genre d’aliments, vous allez donc pouvoir également trouver du fer dans les légumes tels que les lentilles ou les petits pois frais. Et dans un régime végétarien, le soja, les flocons d’avoine ou les pois chiches vous apporteront une quantité de fer non négligeable. Les fruits secs seront également les bienvenus à condition de ne pas développer de diabète gestationnel, car ils ont une teneur glycémique et lipidique importante.

L’iode :

L’iode est indispensable puisqu’il permettra un bon développement du cerveau du bébé et évitera les retards mentaux qui peuvent découler d’un manque de cet élément. Il ne faut donc pas prendre son dosage à la légère. Voici les aliments qui vous aideront à maintenir un taux d’iode parfait et ainsi permettre à votre bébé de se développer correctement. Le produit phare pour l’iode est l’huile de foie de morue, pas très goûteux, mais plutôt très fort, il n’est pas donné à toutes de pouvoir l’avaler (sauf en comprimé évidemment) alors pour des aliments plus faciles à ingérer, sachez que l’iode se trouve principalement dans les produits de la mer bien entendu, donc les huîtres, les coquillages, le haddock ou le saumon frais ou fumé. Il est présent également dans les produits laitiers et dans la viande en général. Pour les futures mamans végétariennes, l’iode est présent dans les épinards, le chou ou le cresson, mais aussi dans quelques céréales (seigle, avoine) et bien entendu même si l’on n’y pense pas toujours dans les algues, qui viennent de la mer et qui sont tout à fait comestibles, cuisinées ou non. Essayez de la salicorne en vinaigrette et vous m’en direz des nouvelles !

Le Calcium :

Ce calcium bien sûr va forger le squelette du bébé et donc lui fournir des os solides pour affronter les futures chutes, les bosses et autres merveilles de la petite enfance ! Alors me direz-vous, le calcium c’est dans le lait ! Oui forcément et bien justement non pas seulement et heureusement pour les intolérants au lactose ou les végétaliens qui ne consomment aucun produit d’origine animale ! Pour les personnes qui mangent donc autrement, le calcium se cache dans les orties (le velouté d’orties… un régal pour les papilles), le chou frisé (Kale) ou encore une fois dans les algues qui renferment des trésors insoupçonnés. Je vous invite également à essayer les graines de courge absolument délicieuses et riches en calcium et en fer, quelques graines par jour en complément de votre alimentation.

La vitamine D :

Cette vitamine D va de pair avec le calcium puisqu’elle permet aux os de synthétiser (absorber) le calcium et favorise la minéralisation osseuse. Elle est systématiquement proposée en complément à compter du 7e mois de grossesse. Elle se trouve bien sûr dans les poissons gras et la viande, mais elle est aussi produite par la peau lors d’exposition au soleil en protégeant sa peau évidemment ! Plusieurs courtes expositions des bras et du visage sans crème seront bénéfiques, en revanche une exposition prolongée nécessitera une protection, mais ne vous apportera pas plus de Vitamine D pour autant. Concernant les aliments renfermant de la vitamine D et outre ceux déjà cités, le seul aliment végétal contenant de la vitamine D est le champignon (cru de préférence pour conserver ses bienfaits http://vegecru.com/vitamine-d)

La vitamine B9 (ou acide folique) :

Les carences en vitamine B9 peuvent entraîner de graves malformations du cerveau ou du système nerveux puisqu’elle permet entre autres la croissance des tissus et la division cellulaire. L’organisme humain ne sait pas produire cette vitamine, il faut donc absolument la trouver dans les aliments ou en complément alimentaire. Le principal aliment riche en B9 est la levure de bière, mais il faut bien qu’on ne la consomme pas quotidiennement. Les algues, toujours, renferment une quantité non négligeable de vitamine B9 et de manière plus générale tous les légumes à feuilles comme les salades, les épinards ou les choux (verts, rouges, blancs) ! Les graines de tournesol sont également bien servies en vitamine B9, tout comme le persil frisé ou plat, peu importe. Pour les amatrices de fromages, le bleu et le camembert seront de parfaits alliés pour cette vitamine. Enfin, vous pourrez si la saison le permet vous sustenter de melon bien sucré qui en plus vous apportera une bonne quantité de vitamine B9.

Il semblerait également que la spiruline (encore une algue) renferme tous les nutriments, vitamines, oligo-éléments nécessaires à votre bien-être, mais je n’ai pas encore assez d’éléments en ma possession pour vous en parler, peut-être dans quelques mois ?

Cette liste n’est pas exhaustive et a pour but de vous proposer une alternative aux compléments alimentaires que l’on propose souvent en gélules pour plus de facilité. Et bien sûr, tous les autres apports (vitamine C, phosphore, magnésium…) sont importants. Attention cependant à ne pas avoir de surdosage notamment de vitamine A qui se trouve très concentrée dans le foie notamment et qui peut entraîner de graves malformations du fœtus.

J’espère que cet article vous aura aidé à consommer des aliments bons pour vous et pour votre bébé, sans pour autant vous faire dépenser des sommes astronomiques. Pensez vraiment aux graines (courges, sésame, lin, chanvre) elle donne du goût et du croquant à vos salades et sont des concentrés de vitamines et autres éléments indispensables aux futures mamans.

Un article rédigé par Nathalie – Photographie : Shutterstock

Vous avez une jolie séance photo de maternité, famille ou bébé à nous proposer ? N’hésitez pas à nous contacter et partagez avec nous vos plus beaux souvenirs : contact@monbebecheri.com

Laisser un merveilleux commentaire





Il n'y a pas encore de commentaires, laissez-en un!

b941f0c0c71e80ff69eb5d5adc72ad2f```````````